L’e-mailing est le premier canal d’acquisition pour les PME et un levier stratégique indispensable pour les marketeurs. Il permet à la fois d’attirer et de retenir les clients. L’e-mailing est un atout à ne pas négliger dans vos stratégies de marketing. Bien utilisé, il permet d’obtenir de fort taux de conversion, autrement dit de convertir vos prospects en clients. L’e-mail marketing représente un retour sur investissement non négligeable. Pour 1 € dépensé, vous gagnez 35 € de ROI. Cet outil prend néanmoins du temps à être maîtrisé. Nous allons donc voir dans cet article le TOP 5 des meilleures pratiques de l’e-mailing.

La segmentation d’e-mail

Segmenter ses e-mails, c’est toucher la bonne personne, avec le bon message et au bon moment. La segmentation permet d’adapter votre message à la bonne cible. Vous ne communiquez pas de la même façon avec une entreprise ou vos proches. Ici, c’est un peu pareil. Tous vos abonnés ne sont pas forcément intéressés par les mêmes types de contenus, ni souhaitent recevoir des e-mails à la même fréquence. Vous allez donc adapter vos e-mails selon les différents types de profils de votre base de données. 

La plupart du temps, vos clients/prospects s’inscrivent à votre newsletter via un formulaire d’inscription sur votre site internet. Cette action va permettre de constituer vos listes d’abonnés, mais surtout de vous créer une bonne base de données avec laquelle vous allez pouvoir envoyer vos campagnes. 

Vous pouvez segmenter votre liste d’abonnés selon plusieurs critères de segmentation : l’âge, le sexe, le lieu d’habitation, le métier, le comportement des visiteurs sur le site internet… Vous pouvez segmenter selon les critères qui vous semblent les plus importants selon votre stratégie et votre marché. 

Pour faciliter la segmentation, vous pouvez dès le formulaire d’inscription (via une WordPress popup par exemple),  laisser vos abonnés choisir un contenu à suivre. Vos abonnés pourront ainsi s’inscrire à des listes spécifiques selon leur besoin. Par exemple, si vous créez trois listes : newsletter, bons plans et actualités. Vos abonnés pourront s’inscrire aux listes qui les intéressent. Ils ne recevront que leur contenu et seront donc plus susceptibles de rester abonnés.  Selon une étude Janrain, 74 % des clients en ligne se sentent frustrés lorsqu’ils reçoivent du contenu qui n’a rien à voir avec leurs intérêts.

Pour segmenter selon le comportement d’un abonné, vous allez devoir utiliser l’automation pour gérer vos utilisateurs. L’automation permet d’envoyer des e-mails automatiques en fonction du comportement d’un utilisateur ou de son action sur un site internet. Par exemple, lorsqu’un utilisateur clique sur un lien, s’il passe une commande ou encore s’il s’inscrit à un événement, il recevra automatiquement un e-mail selon l’action. 

Enfin, faites attention à la qualité de votre base de données. Si votre base de données comporte des adresses invalides ou qui ne sont plus utilisées, vous risquez de finir en SPAM lors de l’envoi de vos campagnes d’e-mail. Pensez à bien nettoyer et trier vos listes d’abonnés. Notre service CheckThisEmail permet de nettoyer vos listes de contact pour que vos e-mails ne finissent plus jamais dans les courriers indésirables de vos destinataires.

Personnaliser vos e-mails

Pour capter l’attention de votre cible, vous pouvez personnaliser vos e-mails. L’ajout d’un prénom dans la ligne d’objet d’un e-mail ou au début d’un e-mail interpellera plus votre interlocuteur qu’un e-mail impersonnel. Votre destinataire aura plus de chance de répondre. Les emails dont l’objet est personnalisé génèrent une hausse du taux d’ouverture de 50 % et ont 26% plus de chances d’être ouverts.

 

Les textes dynamiques sont de bonnes solutions pour ajouter une touche personnelle à vos e-mails. Lors de l’envoi de votre e-mail, le texte dynamique va directement s’appliquer à chaque destinataire. Par exemple, le nom de chaque destinataire va directement s’appliquer à chaque e-mail. Ce texte dynamique peut donc être : un nom de destinataire/utilisateur, une date, un email ou encore un lien. 

 

Vous pouvez également envoyer des e-mails personnalisés selon le comportement de votre abonné notamment avec l’automation. Par exemple, vous pouvez créer des e-mails de bienvenue ou encore de panier abandonné. Les e-mails de bienvenue ont un taux d’ouverture moyen de 82 % contre 20 % pour un e-mail basique. Ces e-mails permettent de créer une véritable expérience utilisateur. Cela vous permettra de créer du contenu personnalisé selon les actions des utilisateurs sur votre site.

Utiliser des call-to-action

Votre e-mail doit comporter des call-to-actions pour inciter vos destinataires à cliquer sur votre contenu. Le call-to-action ou CTA est un bouton que vous pouvez intégrer à vos e-mails pour inciter votre destinataire à effectuer une action : s’inscrire, effectuer un achat, lire un article…. L’objectif d’un call-to-action est de convertir un prospect en client.

Votre call-to-action doit être clairement défini. Le lecteur doit savoir en moins de 5 secondes où cliquer ou il risque de supprimer votre e-mail. Votre CTA doit être correctement placé pour être efficace. Il est recommandé de le placer à la fin de vos e-mails. En effet, un CTA placé en début d’e-mail perd son sens, car le lecteur n’a pas encore eu le temps de savoir de quoi parle le contenu de votre e-mail.

De plus, il a été démontré que les mots employés dans les CTA sont très importants. Certains mots permettent d’obtenir des taux de clic et de conversion plus élevés. Par exemple, selon une étude  Marketing Experiments, un “View details” aura plus de chance d’être cliqué qu’un “Shop now” car l’un incite à en savoir plus sans engager le destinataire alors que l’autre engage votre destinataire dans un acte d’achat. 

Intégrer du contenu attractif et interactifs

Intégrer du contenu attractif est une bonne façon de rendre vos e-mails plus vivants. Ce contenu peut être des images, des vidéos ou encore des GIFs qui vont retenir l’attention du lecteur et favoriser le clic. Les emails qui comportent des vidéos génèrent 300% d’engagement supplémentaire. Une vidéo dans un e-mail rend votre e-mail directement plus divertissant qu’un simple texte et améliore le taux d’engagement. Pour que votre lecteur ait directement accès au contenu de la vidéo sans cliquer, vous pouvez transformer votre vidéo en un GIF animé. Si vous n’avez pas le temps d’en créer, l’éditeur AcyMailing vous permet d’ajouter des GIF de Giphy dans vos e-mails.

Le storytelling

Enfin, le dernier élément de ce top 5 est le storytelling. Le storytelling est le fait de raconter une histoire. Cette technique est de plus en plus utilisée depuis plusieurs années pour capter l’attention des abonnés. Le storytelling permet de rendre la marque plus humaine en créant un lien avec vos abonnés. Le storytelling va particulièrement être utilisé dans les e-mails marketing. Ces e-mails ont pour but de vendre un produit ou un service et sont souvent trop commerciaux et peu personnels. Le storytelling dans vos e-mails marketing va permettre d’offrir une valeur ajoutée et une personnalisation à vos e-mails. Vous ne pouvez cependant pas raconter une histoire pour raconter une histoire. Vous devez réussir à vous connecter aux émotions de votre public. Une bonne histoire sur votre produit, votre service, votre équipe ou encore votre entreprise captera l’attention de votre public et l’incitera donc plus facilement à passer à l’acte d’achat. 

Nous espérons que ce TOP 5 des meilleures pratiques de l’e-mailing vous a été utile et vous permettra d’augmenter vos taux de conversion. 

Vous voulez vous lancer dans l’e-mailing ? Voici un guide sur comment utiliser AcyMailing sur WordPress.

Leave a Reply

X